Catégorie : Documentaire :

Sujet imposé : où vont les eaux bleues

>> Voir le descriptif complet avec une belle mise en forme

L’équipe

Le label Vaisseau Hyper Sensas créé en 2018 regroupe actuellement 13 personnes pour 3 podcasts : Comics OutcastWhisperos et Le Dé Faussé.

Pour “Bungalow 183”, l’équipe s’est divisée les tâches d’écriture, de réalisation, d’organisation, et d’interprétation des personnages, tout le monde prêtant sa voix.

Éric, Antoine et Zephiriel ont scénarisé le projet. Adrien a réalisé ce pilote (voix, sons, musiques, montage). Ben s’occupe de l’orga et de la créa visuelle. Nivrae, Lulu, Grégo, Sam, Harmonie, Céline et Mathys ont aidé à l’écriture de l’histoire et des personnages qu’ils campent.

Épisode et teasing

1995. Julie, jeune journaliste d’une radio locale nantaise, se rend, accompagnée de son ingé son Damien, dans la station balnéaire vendéenne de Talmont-Saint-Hilaire. C’est un lieu que Julie a fréquenté dans son enfance, et c’est là qu’elle aimerait réaliser son grand sujet sur la nostalgie : l’occasion rêvée de sortir de sa routine, et d’enfin prouver ce qu’elle vaut à sa rédactrice en chef.

La présence de Julie et le début de ses innocents micro-trottoir vont avoir l’effet d’un coup de pied dans la fourmilière. Elle va réveiller Talmont-Saint-Hilaire, relancer les ragots, ranimer les inimitiés, et rouvrir de profondes blessures.

Au fil de ses recherches, Julie va rencontrer des individus enclins à faire des révélations inattendues et surprenantes sur la fermeture du Camping des Eaux Bleues, ancien fleuron de la ville. De quiproquos en malentendus, elle va mettre les pieds dans le plat, enfoncer des portes ouvertes, et mener une enquête folle entourée de personnages obscurs, froids, menteurs et alarmistes.

Ce reportage n’avait pu être diffusé en l’état en 1995. C’est Damien, le preneur de son et narrateur, qui suite à la découverte du reportage dans les archives, décide de le publier après avoir trouvé de nouveaux éléments.

Projet complet

Bungalow 183 est un documentaire fictionnel sur le thème imposé “Où vont les eaux bleues” dans le cadre du Podcasthon Paris 2019 organisé par Micro Stockholm.

L’inspiration pour Bungalow 183 trouve son origine dans des podcasts de société comme This American LifeTransfert, ou Affaires sensibles, dans les documentaires policiers comme Making a Murderer et Dirty John, mais aussi les journaux de Jean-Pierre Pernaut.

Nous avons mélangé ces éléments afin de créer une ambiance locale, colorée, familière pour un grand nombre d’auditeurs sur le principe d’une couverture de fait divers qui dérape.

Le public visé est celui des fans de faits divers douteux et crasseux, d’histoires de disparition, de True Crime, mais aussi ceux qui aiment l’humour décalé, le podcast étant à la frontière entre l’hommage et la parodie. La nostalgie étant aussi un pan important du sujet, ceux qui ont vécu les années 90 y retrouveront le charme de cette génération aux bons goûts musicaux.

Pour ce projet nous avons imaginé un docu-fiction construit autour d’un double drame : celui de la fermeture d’un lieu célèbre en Vendée, mais également celui d’une jeune journaliste qui pensait enfin mener l’enquête qui lancerait sa carrière, et non celle qui y mettrait un terme.

Plusieurs arches narratives seront mises en avant :

  • la présentation de l’enquête 5 ans plus tard par le narrateur ;
  • l’enquête vécue comme des plongées dans le passé ;
  • la découverte de la vérité autour des Eaux Bleues.

Le ton employé le long de la série est volontairement sérieux et décalé sur les interlocuteurs pour tenter de créer un malaise (humour froid) à la découverte des implications des personnages principaux.

La fin sera volontairement décalée pour déstabiliser les personnages de l’histoire et à travers eux l’auditeur.

Le podcast sera composé de 8 épisodes diffusés en une seule fois pour permettre, telles les séries documentaires Netflix, d’être “bingé,” écoutés ou d’être écoutés au rythme que la personne souhaite.